Voici enfin le compte-rendu et les photos de la sortie PPA.

Après notre premier message, nous avions programmé, le deuxième jour, une plongée profonde (zone 50-60m) sur l'épave du Genova. Votre dévoué Tosaure Jones avait été désigné pour réaliser une réimmersion curative du Micka. Nous étions tous à l'affut, après ses moqueries de la veille, de la moindre erreur à relater sur ce blog : il nous a fameusement facilité la tâche : arrivé sur le port, il se rend compte que sa bouteille n'est pas gonflée... Nous nous moquons (un peu méchamment : il n'en peut rien). Mais là où il se surpasse, c'est après quelques minutes à 59m, là où il fait signe à votre dévoué Jones qu'il a oublié ses plombs ! Résultat : nous nous sommes tenus enlacés 28 minutes au palier... Heureusement que le Marc qui passait par là nous a filé un plomb. Après, plus besoin de guéter des conneries : nous en avions assez pour faire la semaine à commenter.

L'épave n'était pas exceptionnelle, surtout par manque de visibilité... On se demande si on a fait l'avant ou l'arrière. Elle est recouverte de vieux filets de pêches : à vos couteaux.

Portofino-49

Le Conseil de Tosaure du jour : toujous avoir un peu trop de lest quand on plonge avec des débutants.

Le troisième jour, nous avons plongé sur l'épave du KT : superbe ambiance et belle visibilité à plus de 50m. Plongée bio l'après-midi sur des roches dans la réserve.

Christophe avait abandonné l'idée de dormir dans la même pièce que Marc : il s'est sacrifié et a pris le fauteuil du séjour.

Portofino-45

Le midi, c'était spaguet sur la terrasse et le soir barbecue géré par notre homme du feu.

Portofino-51         Portofino-77

Là où on s'est planté, c'est que la recompression curative ne pouvait pas aider le Micka : rien à faire, il restait toujours aussi déconnecté du Sens Commun.

Portofino-184

Ce qui l'a sauvé, c'est un électrochoc sentimental quand une Demoiselle du groupe (dont nous tairons ici le nom - mais sachez que c'était la seule célibataire et qu'elle avait déjà démontré plus tôt qu'elle avait des méthodes de drague assez expéditives) lui a demandé brutalement "Tu peux me tirer ?"

On ne sait pas ce qui s'est passé la nuit (dans le bungalow qui était resté libre, mais dont le gérant du camping avait oublié de verouiller la porte), mais le lendemain le Micka était guéri. Il a passé le reste de la semaine a cuisiner avec Guy, et pour le peu de matériel qu'ils avaient (sous le auvent de leur caravane), ils ont vachement bien réussi leurs coups.

Portofino-23                                Portofino-24

Le mercredi soir, les trois jurys ont annoncé les résultats : nos 4 candidats Flibustiers pourraient rentrer avec leur qualification PPA en poche.

Le dernier jour, nous partions sur le Haven pour une dernière plongée qui fera l'objet d'un article spécial... Avant la séparation du groupe : retour au camping pour une dernière nuit avant le départ pour quelques uns ; départ direct pour le lac de Côme pour les autres.

Un grand merci au organisateurs de cette sortie !

Quelques mention spéciales :

Le meilleur dénicheur de petites fesses ronde décerné au Dom :

Portofino-173

Les employés Colruyt de l'année pour Val et Christophe :

Portofino-195

Portofino-196

Les photos sont ici :

http://flibustiersbtx.canalblog.com/albums/2014_05_11_portofino/index.html